Adresse: 33 Rue Pasteur, 41800 Montoire sur le loir   Telephone: 0254852500       Email: lhospitalet@lhospitalet.fr


 

         

 

 

 HISTOIRE DE L’ASSOCIATION

Association qui porte le même nom que l'établissement, l'Hospitalet est localisé à Montoire-sur-le-Loir, sur un parc de 3 hectares et proche du centre ville. Etablissement de plain-pied se situant à 20 minutes de Vendôme, 50 minutes de Tours et 1 heure du Mans et à 2 heures d’Orléans.

L’Association loi 1901, « l’Hospitalet » a ainsi été créée en 1981. Tétraplégique à la suite d’un accident de voiture au fin fond de la Côte d’Ivoire, André Milesy est arrivé en 1958 à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches après avoir attendu qu’un lit se libère, ce qui a failli lui être fatal. Il a été admis dans le service du Docteur Benassy, médecin qui ne ménageait jamais le temps consacré à ses patients. Grâce à des soins infirmiers excellents, sa vie a été préservée et il a commencé une rééducation difficile, consacrant toute son énergie et sa volonté à vivre du mieux possible. Sa famille, ses amis et ses anciens collègues lui ont toujours apporté un grand soutien ; il a pris la présidence d’une association dont le but était d’apporter des distractions culturelles à l’intérieur de l’hôpital, le Club des Loisirs.

Son épouse avait pu s’installer dans une maison proche de l’hôpital et lorsque le Docteur Benassy a jugé qu’il pouvait quitter l’hôpital pour reprendre une vie familiale et sociale, il lui a prodigué ses conseils de vie, dont le principal était inattendu : « Vous avez la chance d’être bien entouré par votre famille et vos amis, mais lorsque vous aurez repris forces et autonomie, il faudra que vous pensiez à ceux qui sont moins favorisés que vous et qui ne peuvent vivre à leur domicile, d’une manière provisoire ou définitive. Vous devriez créer une Maison pour les accueillir, centre de vie et rééducation et vous pourriez l’appeler :L’Hospitalet »

C’est ainsi que commença cette belle aventure. Après avoir repris un travail à temps partiel dans son ancienne entreprise à Paris, il a continué à s’occuper du Club des Loisirs, à laquelle une branche « entraide » a rapidement été ajoutée. Il a su motiver ses amis, sa famille, ses collègues, pour réaliser ce qui était devenu une grande partie de sa vie et l’idée de L’Hospitalet a alors commencé à germer. Il a fallu tout d’abord constituer une association dénommée « L’Hospitalet » dont le premier but a été de rechercher un terrain sur lequel serait implanté le futur établissement. Un des administrateurs, Philippe ROSSIGNOL, grand tétraplégique avait des amis dans le Loir-et-Cher, dont le Docteur Cousin, pharmacien et membre du Conseil Municipal de la ville de Montoire ; ce dernier a su intéresser le Maire et toute la municipalité qui nous ont beaucoup aidés dans la recherche d’un terrain, la ville de Montoire ayant l’avantage d’être sans aucune côte, donc facilement accessible aux fauteuils roulants.

André Milesy avait eu l’occasion de visiter « Het Dorp » (qui veut dire « le village ») près d’Arnhem aux Pays-Bas, centre pour personnes handicapées, construit sous forme de petits pavillons en rez-de-chaussée, dans un site arboré et a voulu que l’Hospitalet soit également une maison sans étage, construite en étoile autour d’un centre de vie, pour faciliter les déplacements des futurs résidants. Même si les architectes n’ont pas respecté toutes les directives qui étaient exigées, le Centre est devenu un modèle pour beaucoup d’établissements en France et tout le Conseil d’Administration en est très fier…Il a fallu recruter un directeur, du personnel soignant et administratif ; la vie s’est alors organisée pour recevoir les premiers patients. Pendant les premières années, une partie des résidants venait de la région parisienne, mais la régionalisation a voulu que l’établissement s’oriente vers l’accueil des personnes venant de la région Centre. Les personnes handicapées soignées à L’Hospitalet ne sont plus uniquement des traumatisés médullaires, comme dans tous les hôpitaux et centres en France, mais la structure des bâtiments et leur extension ont permis de faciliter les soins pour les différentes pathologies.

Les présidents et membres du Conseil d’Administration de l’Association L’Hospitalet qui se sont succédés, faisant de plus en plus de place aux personnes locales (alors qu’à l’origine, elles étaient majoritairement de la région parisienne) et c’est très bien ainsi, sont très fiers de ce qu’ils ont contribué à construire pour le mieux-être des personnes handicapées. L’Association continue à apporter à l’Etablissement son soutien moral et financier pour améliorer sans cesse la vie des résidents.

 

                                                                                         

 

 

NOS VALEURS ASSOCIATIVES ANCRÉES SUR LE TERRITOIRE

- Le respect de la dignité et l’intégrité des personnes

- Basé sur le désintéressement et l’humanisme

- Qui fédère les dynamismes dans la volonté de répondre toujours au mieux aux besoins et aux attentes des personnes en situation de handicap.

 

 

 

 

Powered by Amazing-Templates.com 2014 - All Rights Reserved.